Accueil > Actualités > Situation d’alerte pour les prélèvements d’eau dans la zone centrale du (...)

Situation d’alerte pour les prélèvements d’eau dans la zone centrale du département des Yvelines

Compte tenu du déficit de pluies de juin, des températures élevées des dernières semaines et du faible impact des pluies orageuses du mois de juillet, la situation hydrologique se dégrade dans le département. La sécheresse du sol s’accentue et les débits des petites rivières sont faibles. Une sévérité accrue de cet étiage est à prévoir au cours de l’été.
La commune de Mézières a anticipé cette situation en programmant l’arrosage automatique de nuit, et en utilisant les eaux de source pour arroser les massifs.

De ce fait, les zones sud et est du département (zone 3, voir carte en annexe) passent en situation d’alerte tandis que la situation de vigilance est annoncée sur le reste du département.
En application de l’arrêté cadre départemental du 2 juillet 2015 définissant les mesures de limitation provisoire des usages de l’eau en situation de sécheresse dans les Yvelines, et sur la base du dernier bulletin hydrologique publié par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie, des mesures de restriction pour les prélèvements en eau souterraine dans les zones sud et est du département (voir zone 3 de la carte en annexe) sont définies par l’arrêté préfectoral n° SE 2015-000145 du 27 juillet 2015. Ces mesures concernent principalement :
• des limitations horaires d’arrosage et d’irrigation ;
• des restrictions pour le lavage des véhicules, terrasses, voiries et façades ;
• des restrictions pour le remplissage des piscines et plans d’eau ;
• la fermeture de l’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert.

Ces mesures s’appliquent jusqu’au 31 octobre 2015. Elles seront renforcées et étendues si la situation l’exige ; à l’inverse, elles seront levées progressivement lorsque la situation s’améliorera durablement.
En outre, sur le reste du département des Yvelines placé en situation de vigilance, il est recommandé à tous les citoyens d’éviter d’arroser les jardins d’agrément, les pelouses et espaces verts, ainsi que les golfs (sauf greens), de ne pas laver les voitures et de réduire autant que possible leur consommation d’eau personnelle. Chaque citoyen doit être vigilant et faire preuve de civisme pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau, bien précieux pour tous les usagers.
Cet arrêté est diffusé à toutes les mairies qui procéderont à son affichage officiel et pourront relayer ces informations auprès de leurs administrés.
Pour mémoire, certains agriculteurs irrigants de la zone centrale du département et les agriculteurs irrigants situés sur la nappe de Beauce sont soumis à un dispositif spécifique de gestion volumétrique de l’eau prélevée destinée à l’irrigation qui intègre les fluctuations des ressources en eau. Ils disposent ainsi d’un volume d’eau annuel maximum qu’ils gèrent sur l’ensemble de la campagne d’irrigation et ne sont pas concernés par les mesures annoncées ci-dessus.

Téléchargez